Limiteur de pression Acoustique, étalonnage

Limiteur AMIX de pression acoustique

Lorsque l’Etude d’Impact des Nuisances Sonores du lieu le recommande

Pour des problèmes d’isolation phonique (acoustique) ou lorsque les niveaux sonores à l’intérieur de ce lieu sont trop élevés (Décret n°981143 du 15 décembre 1998, 105 dB(A) intégré sur un temps compris entre 10 et 15 minutes ou 120 dB(C) en crête), l’installation d’un limiteur sonore conforme à la norme NF S31-122 (arrêté 98-1143 du 15 décembre) est indispensable. Le choix de l'emplacement du capteur est crucial pour que les niveaux affichés puissent refléter au maximum la réalité (les niveaux perçus par les spectateurs).

Un nouveau décret est paru le 7 août 2017, cette réglementation sera donc prochainement modifiée.

 

 

Si votre établissement est contigu à une habitation

Selon les résultats de l'Etude d'Impact des Nuisances Sonores, vous devrez certainement mettre en place un limiteur de pression acoustique par bande d'octave.

 

Arrêté du 15 décembre 1998

De même, par cet arrêté, vous avez certaines obligations comme la conservation des enregistrements de niveaux sonores par exemple ou encore comme un étalonnage au moins tous les ans selon une procédure définie par le constructeur et attachée au dossier technique de l'installation…

Si vous n’avez jamais étalonné votre afficheur de niveau sonore ou votre limiteur avec du matériel adapté et dans le respect des normes, il y a de fortes chances pour que les niveaux sonores affichés ne soient pas réels et que la limitation sonore n’entre pas en action au bon moment (si la limitation sonore entre en action trop tard, les niveaux sonores seront trop forts et si elle rentre en action trop tôt, votre système auditif est protégé mais la qualité du son peut s’en ressentir).

De même, si vous êtes équipé mais que la norme NF S31-122 n’est pas respectée, votre responsabilité pourra être engagée en cas de problème sur de forts niveaux de pression acoustique.

 

Réglementation

CIRCULAIRE INTERMINISTÉRIELLE N°DGPR/SPNQE/MBAP/2011/1 et N°DGS/EA2/DGPR/DLPAJ/DGCA/2011/486 du 23 décembre 2011

Décret no 98-1143 du 15 décembre 1998 relatif aux prescriptions applicables aux établissements ou locaux recevant du public et diffusant à titre habituel de la musique amplifiée, à l'exclusion des salles dont l'activité est réservée à l'enseignement de la musique et de la danse

Arrêté du 15 décembre 1998 pris en application du décret no 98-1143 du 15 décembre 1998

NF S31-122 Juillet 2003

Risques Auditifs